LES ARBRES PERDENT LEURS FEUILLES EN AUTOMNE

En médecine traditionnelle chinoise le chiffre 5 est très important

Cinq se dit WU en chinois

Peut-être avez-vous déjà entendu parler en médecine traditionnelle chinoise des 5 éléments appelés aussi les 5 mouvements? Les 5 couleurs, les 5 saveurs… et des 5 saisons?
Contrairement à l’Occident, il existe en Chine non pas 4 mais 5 saisons qui sont les suivantes :
* L’hiver
* Le printemps
* L’été
* L’intersaison ou été indien

* L’automne

L’automne est là…Ralentissons :

Durant l’automne la nature va doucement ralentir et nous aussi! De plus les jours vont raccourcir alors… Couchons nous plus tôt :-). Notre Qi (énergie vitale) doit rester au top! Chaque être sera bientôt confronté aux virus de l’hiver. Nous avons utilisé, au printemps et durant tout l’été, l’énergie que nous avions accumulée et thésaurisée en silence durant l’hibernation de l’hiver. En conséquence il va falloir s’économiser à nouveau et s’intérioriser. Continuons la pratique de quelques activités physiques douces telles la marche ou les promenades en vélo. Restons loin du froid de l’eau de la mer et des piscines. Limitons les sorties et invitons famille et amis à la maison. Cependant prudence, gardons nos poumons à l’abri du vent naissant, ce dernier les assèche. Les poumons, organes clefs de l’automne, sont plus fragiles en cette saison. La sécheresse les fait souffrir et les lèse gravement.

Méditons chaque jour :

En médecine traditionnelle chinoise et dans la théorie fondamentale des 5 éléments, l’organe clef de l’automne est le Poumon. Il est, dans sa bonne énergie, l’allégresse. Cependant la sécheresse (origine climatique/facteur externe) et la tristesse (origine émotionnelle/facteur interne) l’affectent énormément. A l’arrivée de cette nouvelle intériorisation, méditez. Ne laissez aucune mélancolie, ni nostalgie ou autre chagrin vous envahir. Pratiquez une méditation silencieuse ou guidée quotidiennement. En cas de vive tristesse, asseyez vous sur un coussin, sur une chaise ou au bord du lit. Posez les mains sur les genoux. Inspirez en ayant à l’esprit l’image d’une magnifique montagne (les poumons), blanche, brillante, scintillante et humide comme la neige. Nourrissez les poumons de cette belle image mentale. Expirez la noirceur et la sécheresse qui lèsent les poumons (ce que fait la cigarette 🙁 ). Le poumon dans l’Empire chinois est le 1er ministre, il assiste et soutien l’Empereur (le cœur)…. Dans sa relation Yin/Yang il fait équipe avec la le gros intestin (voir mon article « un système de soins très vaste pour un empire« . Aussi, si le premier ministre est détendu, harmonieux et dans une belle énergie calme et douce nous pouvons compter sur lui pour vivre dans un empire harmonieux et avoir « le cœur gai » et léger durant tout l’automne.

La couleur de l’automne est le blanc, symbole de pureté, de simplicité et de citoyenneté :

Privilégiez la couleur blanche. Observez la lune lumineuse et les étoiles scintillantes. Si toutefois vous avez cette chance d’être proche des montagnes et des neiges éternelles, nourrissez vous de leur blancheur. En journée profitez des quelques rayons de soleil, ils sont parés à l’automne d’une certaine blancheur. Portez des vêtements et des sous vêtements de couleur blanche autant que possible. Privilégiez le blanc sous toutes ses formes. Si toutefois le chagrin, la nostalgie, la mélancolie ou autre émotion évoquant la tristesse arrivait, apaisez vos poumons en proposant à vos yeux de fixer la couleur blanche dans un parc ou dans un jardin, le blanc d’une jolie fleur blanche ou d’un blanc nuage. Inspirez en conduisant l’air doucement teinté de blanc jusque dans vos poumons pour le purifier et l’humidifier puis, à l’expiration, évacuez par la bouche tout déchet émotionnel ou physique qui aurait pu stagner afin de supprimer noirceur et sécheresse.

L’automne est la période de la compression son élément est le métal :

Si nous suivons la loi des 5 élément, le métal (élément de l’automne) a été nourri par les minéraux de la saison passée (la terre et donc ses minéraux étant les éléments de l’intersaison). Si nous avons appliqué les grandes règles de l’intersaison (voir mon article l’intersaison comment renforcer son immunité) les poumons sont dans un bon Qi pour aborder l’automne. En médecine traditionnelle chinoise cette loi est celle de l’engendrement .
La saveur piquante est celle de l’automne aussi poivrez un peu plus vos repas et préférez les saveurs piquantes pour tonifier le Qi des poumons. Buvez chaque matin un petit verre d’eau chaude agrémenté d’une rondelle de gingembre et d’une cuillère à café de miel. Afin de préserver les poumons de la sécheresse, chaque soir tapissez vos narines avec un peu d’huile de coco ou d’olive.

En résumé :

Couchez vous relativement tôt.
Méditez quotidiennement
Pratiquez des activités physiques douces.
Habillez vous en blanc et admirez le blanc de la nature :-).
Pratiquez un Qi Gong hebdomadaire pour faire circuler les énergies correctement.
Nourrissez et purifier le Qi de vos poumons en les visualisant blancs humides et scintillants.

Le mot d’ordre pour le printemps :
PROTÉGEZ VOS NEZ, PEAU ET POUMONS DE LA SÉCHERESSE! CRÉMEZ ET HUILEZ 😉

L’automne rassemble, finalisons les projets ;-)!

Bon Qi

Régine

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

Laisser un commentaire