La migraine – les points d’acupuncture- Les huiles essentielles – Les tisanes – 3 techniques naturelles, pas chères et super efficaces pour se débarrasser une bonne fois pour toute de la migraine et des céphalées « Tou Tong »

Tou Tong est le nom chinois des céphalées et des migraines. Il veut dire littéralement « mal dans le crâne ».

Les causes de Tou Tong en médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise on distingue 2 origines de la migraine à savoir :
les origines externes à savoir les climats : le vent, le froid, la chaleur et l’humidité
les origines internes sont le surmenage, les émotions, l’alimentation, les traumatismes et les excès sexuels

Comment prévenir les facteurs externes :

Le vent :

Pour prévenir le vent couvrez toujours vos points « fenêtres du ciel ». Il y en a 16. Ils sont situés dans le cou et à la base du crâne. Une grosse écharpe enroulée autour du cou et de la gorge suffira à protéger ces points et empêcher le vent de pénétrer dans le corps.

Le froid :

Durant l’hiver garder vos reins au chaud. Le soir posez une bouillote sur vos reins ou utilisez un matelas chauffant (voir le lien ci dessous). Pour les personnes qui travaillent dans le froid, soyez vigilants à ne jamais découvrir le bas du dos et plus précisément vos reins. Portez des pulls assez longs afin que vos reins ne soient jamais découverts et restent au chaud durant toute la journée de travail.

"" » target= »_blank » rel= »noreferrer noopener »>exemple de matelas chauffant à moindre coût

L’humidité :

Si la pluie vous a littéralement trempé, changez vos habits au plus vite! Rester avec des vêtements humides peut provoquer des migraines terribles!

La chaleur / la canicule :

Profitez du soleil, cet astre magnifique qui contribue à notre bien être. Les rayons du soleil contribuent à une meilleure oxygénation et à synthétiser la vitamine D. Se laisser dorer au soleil fait du bien au moral 🙂 Mais souvenez vous, on peut tout faire… MODEREMENT! Tout excès de soleil peut engendrer une forte migraine. Se souvenir que plus il fait chaud, plus il faut boire!

Comment atténuer les facteurs internes :

De fortes émotions telles la colère, la tristesse ou même la joie peuvent entrainer de fortes migraines. La méditation fait partie du vaste système de soins de la médecine traditionnelle chinoise. Je vous laisse découvrir par le lien ci dessous « le scan corporel » guidé par la douce voix de Bernard Giraudeau.

Méditation « le scan corporel » guidée par Bernard Giraudeau

Le Qi Gong permet également de désobstruer et faire circuler le Qi (énergie) dans les organes touchés par les émotions. Apprenez un Qi Gong complet et frictionnez pendant 3 minutes le foie et la rate avec le tranchant de la main avec la ferme intention de disperser toute émotion stagnante afin de libérer et d’apaiser le feu brulant qui provoque la migraine en vous.
Je vous proposerai avant l’été un Qi Gong complet « le Qi Gong de la fille de Jade »

Conseils pratiques lors de fortes migraines :

– aérez les pièces
– posez un linge frais sur le front et les tempes (avec une goutte de menthe si possible)
– desserrez les vêtements, ceinture pantalon, cravate etc…
– abaissez la lumière et si possible restez dans le noir
– calmez l’anxiété avec une méditation

Les points qui vont bien :

Pour une origine externe tout comme interne :

En premier lieu pressez très fort les 2 Tai Chong avec l’index (sur le pied droit et sur pied gauche)- je vous renvoie vers le livret bonus « prendre soin de soin grâce aux 12 étoiles célestes de Ma Dan Yang »
Enfoncez progressivement les 2 index dans ces points. Cela sera douloureux.. Cependant appuyez de plus en plus fort jusqu’à ce que la douleur disparaisse des pieds – Pendant toute la durée de ce soin (1 à 5 minutes) concentrez vous sur la ferme intention de disperser la douleur de la tête. Il est préférable que la personne souffrante s’allonge tranquillement dans un lieu sans lumière et que le soin soit pratiqué par une tierce personne.

Tai Chong « le grand carrefour »
Pour une origine externe (due au climat):

Massez He Gu et Lie Que avec la ferme intention de chassez le vent, le froid, la chaleur ou l’humidité qui a envahit le corps.


He Gu et Lie Que

POUR UN COUP DE CHALEUR (ex insolation) :

Massez Qu Ze (en français « l’étang en courbe) avec l’intention d’ouvrir des vannes d’eau. Comme son nom l’indique il ouvrira en grand ses vannes et déversera de l’eau en grande quantité dans le corps pour le rafraichir au plus vite :


Qu Ze

ET DANS TOUS LES CAS DE MIGRAINES :

L’association Tai Chong + Feng Chi « La porte du vent » qui dans tous les cas chassera le vent qu’il soit d’origine interne comme externe.


Feng Chi

Les huiles essentielles qui vont bien* :

En urgence la menthe poivrée : préparez 2 compresses à peine humides – ajoutez une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée – appliquez sur les tempes + diffusez durant 20 mn de la menthe poivrée dans votre chambre.

Au long court : Dans un petit flacon d’environ 5ml d’huile de massage de votre choix vous pouvez vous préparer la formule complète :
– 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
– 20 gouttes d’huile essentielle de basilic exotique
– 20 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée
– 20 gouttes d’huile essentielle de lavandin super
– 10 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine

*demandez conseil à votre pharmacien – ne pas utiliser chez la femme enceinte et les sujets épileptiques

Les tisanes qui vont bien :

Pour drainer le foie : Boire entre les repas une tisane à base de feuille de romarin et de menthe. Très agréable au goût, cette tisane aide nettement à limiter les migraines.
Le radis noir est un excellent détoxifiant du foie. Il est cependant moins sympa au goût.
Le Chardon-Marie favorise la purification du foie également.

les collatéraux de la migraine : Une bonne migraine peut provoquer divers maux tels les nausées, les vertiges voir les vomissements. Une décoction de gingembre frais arrête ces symptômes très rapidement. Le gingembre est réputé pour ces vertus anti-nauséeuse, anti-douleurs et anti-inflammatoires.
recette : faires bouillir à petit feu pendant 15 mn 1 litre d’eau avec 7 ou 8 petites rondelles de gingembre frais. Laissez refroidir et buvez cette décoction durant toute la journée. A renouveler autant de jours que nécessaire.

Mon petit plus : Cette décoction de gingembre est top pour les écœurements et vomissements des premiers mois de grossesse:

Bon Qi

Régine

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

Bonne année chinoise du buffle de métal :-)

Ce 12 février 2021 nous entrerons ensemble dans une nouvelle année chinoise! Alors dès à présent je vous souhaite une excellente année chinoise du buffle de métal à toutes et à tous 🙂

12 animaux symbolisent le calendrier chinois

La légende dit que l’Empereur de Jade* souhaitait réorganiser la Chine et décida de convoquer tous les animaux de l’Empire. Hélas seuls 12 animaux répondirent présents. C’est ainsi que pour les remercier de leur présence, l’Empereur de Jade offrit à chacun 1 année où ils règneraient en maitres sur l’Empire chinois.

Chaque année est représentée par un animal qui détermine le caractère et la personnalité de chacun. La légende dit que l’ordre des animaux a été établi selon l’ordre de leur arrivée devant l’Empereur de Jade et très exactement lors du passage de chacun sous la voute céleste.

Le buffle est un signe qui aime relever les défis. Il est le second dans l’ordre des signes chinois mais il aurait du être le 1er! Cependant la souris s’était cachée dans son oreille et lorsque le buffle arriva devant l’Empereur, cette dernière se jeta soudainement à ses pieds. C’est ainsi que la souris fut définitivement la 1ère dans l’ordre de l’horoscope chinois.

Tous ces animaux existent dans la « vraie vie » sauf le dragon, animal imaginaire et vénéré en Chine et provoquant tous les 12 ans un baby boom 😉

En Occident 1 signe par mois, en Chine c’est 1 signe par an! Prudence car dans notre calendrier grégorien la date du nouvel en chinois varie entre le 21 janvier et le 19 février. Méfiance aux natifs de cet entre deux!!! La 2éme nouvelle lune après le solstice d’hiver donne le top départ de la nouvelle année chinoise (appelé aussi fête du printemps ou fête du têt) et donc le changement de l’animal égérie.

Les 12 animaux de l’horoscope chinois sont dans l’ordre :

Souris (ou rat) : 1900, 1912, 1924, 1936, 1948, 1960, 1972, 1984, 1996, 2008, 2020.
Bœuf : 1901, 1913, 1925, 1937, 1949, 1961, 1973, 1985, 1997, 2009, 2021.
Tigre : 1902, 1914, 1926, 1938, 1950, 1962, 1974, 1986, 1998, 2010, 2022.
Lapin (ou chat) : 1903, 1915, 1927, 1939, 1951, 1963, 1975, 1987, 1999, 2011, 2023.
Dragon : 1904, 1916, 1928, 1940, 1952, 1964, 1976, 1988, 2000, 2012, 2024.
Serpent : 1905, 1917, 1929, 1941, 1953, 1965, 1977, 1989, 2001, 2013, 2025.
Cheval : 1906, 1918, 1930, 1942, 1954, 1966, 1978, 1990, 2002, 2014, 2026.
Chèvre (ou mouton): 1907, 1919, 1931, 1943, 1955, 1967, 1979, 1991, 2003, 2015, 2027.
Singe : 1908, 1920, 1932, 1944, 1956, 1968, 1980, 1992, 2004, 2016, 2028.
Coq : 1909, 1921, 1933, 1945, 1957, 1969, 1981, 1993, 2005, 2017, 2029.
Chien : 1910, 1922, 1934, 1946, 1958, 1970, 1982, 1994, 2006, 2018, 2030.
Cochon : 1911, 1923, 1935, 1947, 1959, 1971, 1983, 1995, 2007, 2019, 2031.

Cette nouvelle année est Métal et Yin. Patience et persévérance sont les mots maitres dans tous les domaines. Il ne va pas falloir dormir sur nos lauriers… Le temps c’est « maintenant » et la méthode « l’action ». Revenons sur nos valeurs terriennes, travail, courage, persévérance, patience et construction.

Bon Qi


Régine

  • Dieu chinois d’origine taoïste

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

La nature se repose en hiver, gardez vos reins au chaud!

podcast : l’hiver en médecine traditionnelle chinoise

,

L’hiver est la saison du repos. Les animaux hibernent. La nature parait endormie, mais cela n’est qu’une illusion car la sève travaille discrètement sous la terre et prépare en cachette la magnifique éclosion du printemps! Alors suivez son rythme et dans la mesure du possible ;
COUCHEZ VOUS TÔT ET LEVEZ VOUS TARD

En médecine traditionnelle chinoise l’organe Yin, celui qui thésaurise les liquides précieux et qui correspond à l’hiver est le Rein. L’organe Yang , celui qui fait circuler les liquides est la Vessie. La Vessie est d’ailleurs nommée le « Palais des liquides ». Ces 2 organes sont associés à l’élément Eau. L’eau se solidifie au froid, nos liquides organiques aussi. En cette saison froide et glaciale , pour éviter toute cristallisation/solidification dans le corps et toute obstruction du Qi (l’énergie) :
SALEZ LEGEREMENT PLUS VOS ALIMENTS QU’A L’ACCOUTUME afin que, tout comme l’océan salé, les liquides organiques ne se solidifient jamais. Sachez qu’en médecine traditionnelle chinoise, rien, à part le fœtus ne doit se solidifier dans le corps.

L’hiver est la saison des virus, rhume, grippe etc… Pour les prévenir et les combattre choisissez des ANTIVIRAUX NATURELS PUISSANTS TEL L’AIL (recette dans mon article l’ail cet anti viral ultra puissant souvent négligé), Utilisez l’huile essentielle de ravinsara, c’est un puissant antiviral – 1 goutte sur chaque poignet le matin et en diffusion dans les lieux clos tels maisons et bureaux 3 fois par jour*. A l’arrivée de l’hiver choisissez le vaccin homéopathique « influenzinium en 9CH » pour vous protéger de la grippe*.

L’hiver est la saison de l’enracinement, de l’ancrage. MANGEZ LES LEGUMES DE SAISON A RACINES tels les poireaux, les carottes, les choux, les betteraves etc… Ce sont des aliments qui vont nourrir votre Yin vénérable et originel et faire pousser d’immenses racines à partir du 1er point du méridien du Rein pour puiser le Qi nourricier jusqu’au plus profond de la Terre notre mère ;-). Ce merveilleux point s’appelle « Yong Quan » (en français, la source jaillissante). Il est un grand point d’entrée et de sortie du Qi, Yong Quan est situé sous le pied et ramène à la terre les énergies usées. Il laisse le bon Qi pénétrer dans le corps et plus précisément jusqu’au Rein. La nature est bien faite, elle nous offrira pour nous hydrater durant les saisons chaudes, des fruits et légumes colorés et juteux tels les melons, les pêches, les abricots…

La psychologie telle que nous la connaissons en Occident, n’existe pas en médecine traditionnelle chinoise. Les émotions sont liées à la bonne ou mauvaise circulation du Qi (l’énergie- se prononce Tchi). Dans le cycle des 5 éléments, les émotions liées à un mauvais Qi du Rein sont la peur et l’angoisse. Ces émotions sont exacerbées par la rudesse, l’obscurité et le froid glacial de l’hiver. A l’inverse un bon Qi du Rein apporte le courage et la bravoure. Alors MEDITEZ 5 MINUTES CHAQUE SOIR. Asseyez vous dans un endroit de la maison où vous ne serez pas dérangé(e), fermez les yeux et posez avec douceur vos mains sur vos reins. Inspirez en amenant l’air jusque dans vos 2 reins. Donnez leurs un mouvement d’expansion comme s’ils étaient 2 petits ballons de baudruche. Dans cette inspiration, coloriez les mentalement d’un bleu le plus beau possible, tel le bleu d’un magnifique ciel d’été étoilé, brillant et lumineux. Transformez votre peur ou angoisse par un sentiment de courage. Souvenez vous un jour où vous avez été particulièrement courageux. A la fin de cette méditation et avant de rouvrir les yeux, remerciez vos reins pour le travail encore accompli pour cette journée qui se termine.

En médecine traditionnelle chinoise et dans le cycle des 5 éléments, le bleu est la couleur de l’hiver alors PORTEZ DU BLEU, cette couleur nourrira et protègera vos reins. visualisez du bleu autant que possible. Regardez l’océan est une grande source régénérative!

Bon Qi!


Régine

*demandez conseil à votre pharmacien – ne pas utiliser chez la femme enceinte et les sujets épileptiques

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

L’ail anti-viral puissant souvent négligé

L’ail est un puissant anti viral reconnu depuis la nuit des temps. Il a cette vertu de chasser énergiquement tous les virus de l’hiver :-). Alors ne le sous-estimez jamais!!! En médecine traditionnelle chinoise cela fait 4000 ans qu’il est utilisé pour ses nombreux bienfaits!

Alors aux premiers signes de grippe, de covid ou autres virus sans hésiter :
8 gousses d’ail + 7 tasses à café d’eau en décoction.

Faites bouillir vos 8 gousses d’ail (hachées ou broyées) dans l’eau pendant 10 à 15 minutes.
Mangez et buvez le tout (si trop dur on fait en 2 fois dans la journée)
Vous ne sentirez pas très bon ok mais maux de gorge et autres symptômes seront gommés en un rien de temps.
Gardez bien en tête ce conseil, il peut vous servir un jour ou servir autrui!

Allez une pince à linge sur le nez et tout se passera pour le mieux 😉
Très bonne journée à tous

Régine

Petit conseil : à utiliser en prévention 1 fois par mois durant l’hiver 🙂

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

Une solution pour les douleurs lombaires… Pourquoi pas la moxibustion :-)

La découverte du feu

Les bienfaits de la chaleur ne sont plus à démontrer. Un bain de soleil est toujours salutaire et quel plaisir de faire couler de l’eau bien chaude sur la nuque ou sur les reins tout en chantant sous la douche :-). Et la moxibution y avez vous pensé?
La moxibustion (se dit « Kao » en chinois) est peu connue. Elle est sans doute la plus ancienne technique du vaste système de soins que propose la médecine traditionnelle chinoise.

Moxer à la maison

Elle peut être utilisée de différentes façons mais surtout elle a l’immense avantage de pouvoir être utilisée par soi même à la maison. Pas besoin d’être médecin chinois pour moxibustier 😉

Les bâtons de moxa ressemblent à de gros cigares et sont composés d’armoise. C’est sous cette forme que la moxibustion est le plus communément utilisée en médecine traditionnelle chinoise en Occident. L’armoise (Artémisia vulgaris) fait partie des astéracées. Artémisia en grec veut dire « intégrité » et dans un sens plus large « bonne santé ». Les armoises sont des cadeaux aux femmes car elle régularisent les règles et aident à l’accouchement. Elles possèdent l’immense pouvoir de chauffer à 670° sans bruler le patient. La grande fonction de l’armoise est de chauffer, de réchauffer et de FAIRE CIRCULER le Qi. Elle aide à éliminer les blocages dans le corps et à disperser les stagnations.

Et les douleurs lombaires

Dans le cas des douleurs lombaires, la moxibustion peut être utilisée quotidiennement. Les reins bien enfouis derrière la zone lombaire doivent être maintenus bien au chaud pendant tout l’hiver. Dans la théorie des 5 mouvements l’eau est l’élément qui symbolise les reins. Mais l’eau ne doit pas geler sinon elle se solidifie, se glace et le corps devient douloureux. Le Qi (l’énergie) doit toujours, telle l’eau du ruisseau, circuler librement. Rien dans le corps, mis à part le fœtus, ne doit se solidifier!!! Imaginez une pierre posée au milieu d’un ruisseau. Elle affecte le libre cours de l’eau. Viennent s’amasser autour d’elle des feuilles et tout un tas de petits éléments qui bloqueront et entraveront à un moment donné le cours du ruisseau.

Comment agit la moxibustion?

La moxibustion réchauffe et, par cette action chauffante, fait disparaitre toute solidification par congélation ou/et toute cristallisation dans le corps en éliminant le froid interne. Ensuite par sa grande qualité de « mettre en mouvement » et de « faire circuler » elle chasse le froid vers l’extérieur. Bien enfoui à l’intérieur du corps, le froid est poussé vers les sorties et disparait définitivement emportant avec lui les douleurs. Oui c’est juste magique!

Autres vertus de la moxibustion et de l’armoise :

– Elle arrête les douleurs dans toutes les parties du corps qui souffrent du froid ou/et de l’humidité. Elle peut être utilisée par exemple pour un rhumatisme ou sur un genou douloureux, un bras ou une cheville douloureuse.

– Elle stoppe les saignements. Un exemple : pour des saignements utérins trop importants, chauffez 1 ou 2 fois par jour Yin Bai, point situé sur le gros doigt de pied (à l’angle et à la base de l’ongle du gros doigt de pied côté intérieur), avec le bâton de moxa, 1 dizaine de minutes matin et soir les saignements s’arrêteront et cela réchauffera aussi l’utérus.

– Elle calme la toux et l’asthme

(en tisane l’armoise soulage les douleurs des règles et aide à la digestion prendre le conseil auprès de votre herboriste)

Comment utilise t’on les moxas?

Après avoir allumé un bâton de moxa , l’approcher doucement de l’endroit douloureux. Puis laissez faire votre intuition. Ayez en tête l’intention de « disperser » ou de « tonifier » et vous vous surprendrez à faire des petits cercles, des grands mouvements de balayage, des petites becquetages ou autres gestes qui font du bien…

Si vous avez la ceinture : ouvrez la boite en métal, fixez un petit moxa (longueur de 2 à 3 centimètres) sur la tige de fer située à l’intérieur de la dite boite. Lorsque le moxa est bien incandescent refermez la boite en métal et enfermez là dans son étui en tissu. Installez la boîte sur l’endroit douloureux. Et n’ayez aucune crainte vous ne prendrez pas feu!


Les contres indications :

Ne pas moxer sur :

  • sur le visage et près des yeux
  • sur les varices
  • sur le cœur (déjà très yang)
  • les femmes enceintes
  • enfants très jeunes et personnes très âgées (la peau peut être très fine)
  • sujet souffrant d’une grande hypertension
  • hypoesthésie : par exemple suite à un AVC ou problème neurologique

Je vous indique ci dessous des produits que j’utilise et que je connais bien. Soyez vigilants à acheter des moxas qui ne fument pas car les détecteurs incendie se déclenchent vite sinon 🙁

cliquez sur le lien suivant pour acheter des bâtons de moxas

cliquez sur le lien suivant si vous souhaitez lire un livre sur la moxibustion

cliquez sur le lien suivant si vous souhaitez une ceinture à moxas

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

Podcast : L’Hiver en médecine traditionnelle chinoise

Cliquez sur « play » pour l’écouter ou faites un clic droit ici et cliquez sur « télécharger » pour le recevoir sur votre appareil pour l’écouter sur une tablette ou un smartphone par exemple

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

Les saisons – L’hiver – Les animaux hibernent en hiver


En médecine traditionnelle chinoise le chiffre 5 est très important

Cinq se dit WU en chinois

Peut-être avez-vous déjà entendu parler en médecine traditionnelle chinoise des 5 éléments appelés aussi les 5 mouvements? Les 5 couleurs, les 5 saveurs… et des 5 saisons?
Contrairement à l’Occident, il existe en médecine traditionnelle chinoise non pas 4 mais 5 saisons qui sont les suivantes :
* L’hiver
*Le printemps
* L’été
*L’intersaison ou été indien

* L’automne

Les animaux hibernent en hiver :

Les animaux hibernent en hiver et nous devrions en faire autant! Ils se cachent pour économiser leur QI (énergie). Pendant l’hibernation les fonctions vitales ralentissent. L’empereur (le Cœur) suit ce mouvement et bat aussi plus lentement. Le Shen (l’Esprit) est aussi au repos.

En médecine traditionnelle chinoise dans le concept des 5 éléments, l’organe de l’hiver c’est le Rein. Il est, dans sa bonne énergie, le symbole du courage et de la bravoure. La peur l’affecte énormément. C’est pourquoi lorsque cette rude et inquiétante saison qu’est l’hiver arrive, lorsque l’obscur prend plus de place que la clarté, lorsque la chaleur disparait et que naissent le froid de la neige et l’humidité de la pluie, l’énergie des reins est souvent affectée ainsi que le Palais des eaux (la Vessie).

La couleur de l’hiver est le bleu, ce magnifique bleu lumineux semblable à un ciel étoilé en été :

Privilégiez la couleur bleue. Regardez l’océan, portez des vêtements et sous vêtements bleus. Privilégiez le bleu sous toutes ses formes. Si toutefois la peur arrivait, fixez la couleur bleue (un tissu ou du papier d’un joli bleu feront tout à fait l’affaire). Inspirez en conduisant l’air doucement teinté de bleu jusque dans vos reins pour les nourrir. A l’inspiration donner leurs un léger mouvement d’expansion comme si vous gonfliez 2 petits ballons (voir mon article sur le Na Qi).

L’hiver c’est la période de l’enracinement et l’élément est l’eau :


Manger tous les légumes à racines (légumes de saisons), nourrissez votre Yin (matière) avec des graines, sésame, noix, amandes etc… Si vous manger de la viande, mangez des rognons et de la viande crue. (En médecine traditionnelle chinoise on soigne les reins en mangeant des reins :-)) Pour ne pas que l’eau stagne dans le corps, salez un peu vos aliments afin que, semblable aux océans, l’eau ne se cristallise pas dans le corps.

En résumé :

Couchez vous tôt et levez vous tard
Soyez au ralentit cachés sous la couette 😉
Massez et stimulez vos reins
Habillez vous du plus joli bleu de la terre 🙂
Pratiquez le Qi Gong de l’ours (voir ma vidéo de l’ours dans les 8 brocarts de soie)
Gardez vos reins au chaud par une bouillotte si besoin
Protégez le cou (fenêtres du ciel) du froid et du vent par une écharpe ou un col roulé


Petits conseils pour prévenir les virus de l’hiver :
Eau de mer chaque matin dans les 2 narines – les éléments marins formeront une barrière aux virus!
1 goutte d’huile essentielle de Ravinstara sur l’intérieur des poignets chaque matin (attention interdit aux femmes enceinte et aux personnes trop réactives aux huiles essentielles)
Influenzinium en 9CH (vaccin homéopathique contre la grippe)


la nature se repose, elle parait endormie. Elle prépare cependant en cachette sous la terre l’explosion du printemps! C’est souvent dans le silence que naissent les grandes idées 🙂


Je vous renvoie vers l’excellent livre de Nadia Volf : « Soyez invulnérables »
Vous êtes libre de cliquez sur l’image ci dessous pour accéder à la boutique en ligne

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

Le nom des points en médecine traditionnelle chinoise : un savoir indispensable pour le praticien pour piquer « connecté »!

Comment les noms des points ont-ils été choisis?

Il y a 4000 ans les chinois ont beaucoup disséqué afin de comprendre le corps humain. L’objectif entretenir le corps (médecine préventive) et le soigner ‘médecine curative). L’observation de chaque os, chaque trou osseux, muscles, fascias mais aussi organes des sens, organes vitaux a permis de donner un nom à chaque point (il y a autant de points que de jours dans l’année). Ces noms, emplis de sens, furent choisis en fonction de leur localisation mais aussi de leur action sur le corps.

Quelques exemples de noms de points

Le 20ème et dernier point du méridien du gros intestin se situe sur le visage. Il est quasi collé à l’aile du nez. Il se nomme « Ying Xiang », sa traduction française est « reçoit les parfums » , quel joli nom, il y a tant d’évocations… :-). Le nom de ce point est une indication fondamentale pour le thérapeute car il fait référence à la localisation proche de l’orifice du nez mais aussi à son action désobstruante pour une meilleure olfaction.
Un autre exemple (avec un point que j’affectionne particulièrement) « Zhu Bin ». C’est le point du beau bébé :-), le 9ème du Méridien Yin du Rein. Sa traduction française est « construction pour l’invité » ! On imagine bien l’intention et le cœur attendri et aimant du thérapeute au moment où il pique ou masse Zhu Bin…

L’intention devient l’essentiel

Dans cette poésie, le nom de chaque point est une véritable évocation. Le thérapeute doit maîtriser le nom chinois de chaque point et a minima le vocabulaire chinois (je vous renvoie vers le site de Yamei Lu parler-le-chinois.com ). Au moment où il pique, où il masse, où il chauffe, où il disperse, où il nourrit, l’intention de soin du thérapeute est capitale. La clarté de son Esprit et de son intention primordiale. La concentration du thérapeute doit être au plus haut niveau, la même attention que s’il était les 2 pieds au bord d’un gouffre ou face à un loup… L’énergie, l’attention et l’intention transmise à la main par le cerveau sera le gage du résultat.

Quelques exemples de classification des points par nom (cette liste n’est pas exhaustive) :

les points « porte » :

Porte se dit « Men » en chinois, il y a 20 points « Men » en médecine traditionnelle chinoise.
Prenons « Yun Men », la porte des nuages, c’est le 2ème point du méridien du Poumon. Le Poumon est l’ organe qui conduit le Qi du ciel à l’interieur du corps, il est celui qui respire. Le Poumon nécessite une belle énergie pour assurer ses fonctions… Yun veut dire nuage. Ce nuage s’il fait trop chaud sortira par la porte et la sécheresse arrivera dans le corps (syndrome Yang) s’il pleut et fait trop froid l’humidité pénétrera dans le corps par la porte et le rendra douloureux (syndrome Yin). Le thérapeute pourra alors compter sur Yun Men pour l’aider dans son soin.


les points « mer » :

Mer se dit « Hai » en chinois.. Il existe 6 points mer. Hai c’est la mer avec tout ce qu’elle évoque, sa grandeur voir son immensité, son abondance et sa fraicheur.
Qi Hai est un point mer! C’est le 6ème point d’un merveilleux méridien, le Ren Mai. Ce point rassemble comme l’indique son nom le QI. Le thérapeute pourra faire appel à ce point pour un patient fatigué (qui manque de QI) après un diagnostic précis (je vous renvoie à mon article sur les Ba Gang https://invulnérablesetheureuxparlamedecinechinoise.com/les-ba-gang-8-regles-pour-etablir-un-diagnostic-en-medecine-traditionnelle-chinoise/


les points « lumineux » :

Se dit « Tai » en chinois. Il existe 5 points Tai et « Tai Bai » en fait partie. C’est le 3ème point du méridien de la Rate. Tai évoque le lumineux, le grandiose et la pureté. « Bai » c’est la blancheur qui correspond en médecine traditionnelle chinoise au mouvement métal (le poumon). Mais Bai c’est aussi la localisation de ce point là où commence la chair blanche (à la jonction chair rouge/chair blanche sur le côté du gros doigt de pied). Le thérapeute peut compter sur ce point pour nourrir la pureté et la blancheur éclatante du poumon, organe supérieur fragile car le plus proche de la sortie.

nota bene : Le poumon peut être comparé à une montagne blanche, pure et humide. La cigarette, en MTC, apporte au poumon exactement l’inverse de son image à savoir la noirceur du goudron, l’impureté et la sécheresse 🙁

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe



Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

Les BA GANG – 8 règles pour établir un diagnostic en Médecine traditionnelle chinoise

Les Ba Gang sont les 8 règles qui permettent d’établir le diagnostic en médecine traditionnelle chinoise. Ba en chinois veut dire 8 et Gang dans ce contexte veut dire ‘les lois », « les règles ». Ce bilan est un long échange entre le patient et le praticien. Tous les thèmes de la vie sont abordés et ce bilan peut parfois même paraitre inquisiteur.
On y parle bien sur des signes et symptômes du patient mais aussi de son « ciel postérieur » (entendre par ce terme après sa naissance) à savoir son lieu de vie, ses habitudes, ses amis, sa famille, ses émotions, ses repas, ses urines, ses selles, sa vitalité ou sa fatigue, sa sexualité… et de son « ciel antérieur » ( avant la naissance) à savoir ses parents, ancêtres, antécédents familiaux, habitudes familiales etc…


Je vous renvoie vers les 101 notions de la médecine chinoise

Chaque mot, chaque détail, chaque parole sera classé selon les Ba Gang – les 8 règles de la Médecine traditionnelle chinoise qui sont :

le froid – le chaud
le vide – la plénitude
l’interne – l’externe
le Yin – le Yang


1ère et 2ème règles des Ba Gang en médecine chinoise : La localisation  interne/externe

Interne se dit en langue chinoise LI et externe se dit BIAO.
Le Biao est la surface du corps à savoir la peau, les cheveux, les muscles, les méridiens ainsi que les voies respiratoires.
Le Li est tout ce qui n’est pas Biao, os, moelle, sang etc…
Cette importante localisation indique au praticien le stade de l’évolution de la maladie et son origine.
En règle générale les maladies Li sont souvent plus anciennes et devenues chroniques .
Lorsque la maladie évolue du Biao vers le Li c’est un signe d’aggravation, si elle évolue du Li vers le Biao c’est un signe d’amélioration et la guérison peut être proche.


3ème et 4ème règles des Ba Gang : la nature
froid/chaud :

En chinois froid se dit HAN et chaleur de dit HE
Si on combine selon les Ba Gang ces 4 premiers principes :
La chaleur et le froid peuvent donc être externes ou internes
Un froid externe sera climatique, température, pluie, neige, climatisation…comme un rhume par exemple
Un froid interne pourra provenir de l’alimentation , crudités, glaces, hydratation à l’eau glacée etc… comme lors d’une mauvaise digestion par exemple mais aussi de bien d’autres facteurs.
Une chaleur externe sera climatique, comme un coup de soleil lors d’une canicule
Une chaleur interne pourra être alimentaire, émotionnelle
, virale…
ces listes ne sont pas exhaustives

Le froid…

nota bene : Ces 2 « pervers » (c’est le terme que l’on utilise en Médecine traditionnelle chinoise pour les facteurs climatiques) froid et chaleur proviennent aussi très souvent de l’hygiène de vie du patient.

5ème et 6ème règles : le combat
vide/plénitude :

Le vide se dit XU en langue chinoise et la plénitude SHI
Ce vide / plénitude est le combat entre système de défense (qui en MTC est l’énergie correcte Zheng Qi) et le « pervers » (l’énergie perverse le Xie Qi) qui attaque.
Les vides comme les plénitudes peuvent être de causes congénitales, émotionnelles mais aussi d’hygiène de vie, d’excès sexuels, d’alimentation, de surmenage etc…

Pour illustrer ces 6 premières règles on peut combiner par exemple :
– une plénitude / chaleur / externe lors d’une canicule

ou une plénitude / chaleur / interne lors d’un choc ou une forte émotion
Dans ces 2 cas il faudra donc : vider la plénitude (se dit en MTC disperser) et rafraichir la chaleur depuis la localisation du pervers

7ème et 8ème règles : la synthèse
Yin et Yang :

Une fois les 6 premiers états définis, une synthèse est établie pour élaborer le diagnostic et déterminer si le syndrome est Yin ou Yang (voir mon article « Yin et Yang le grand principe : tout les oppose mais indissociables »)
Le Yin et le Yang sont avec les 3 trésors («Shen – Qi – Jing : Les trois trésors ») les principes de base de la médecine traditionnelle chinoise.

Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)

La Médecine Traditionnelle Chinoise, un système de soins très vaste pour un Empire

La Médecine Traditionnelle Chinoise est principalement connue en France et en Europe grâce à l’acupuncture cependant le système de soins est beaucoup plus vaste. Les premiers écrits des différentes techniques utilisées par les chinois datent d’il y a 4000 ans et, même si cette médecine ne fait pas partie de notre cadre de référence, il faut savoir qu’elle est utilisée quotidiennement par 30% de la population de notre terre. Les chinois, qui considèrent le corps comme un Empire (cf mon article : le corps cet Empire) établissent un diagnostic selon 8 règles (cf: article mon article les BA GANG) afin d’identifier la racine de la maladie et ainsi décider du choix des techniques de traitement qui seront utilisées pour traiter le patient.

Nota bene : Il est important de savoir que l’acupuncture n’est pas systématiquement utilisée

CES OUTILS SONT :

1) La moxibution : En chinois cette technique s’appelle « Jiu Fa »,, elle vient du nord de la Chine, là où les hivers sont plus rigoureux. Le principe est de réchauffer puisque l’on utilise l’Artemisia Vulgaris (Armoise) qui a le pouvoir de chauffer à 670° sans brûler le patient. De nombreuses techniques spécifiques à chaque pathologie existent à savoir avec des bâtons de moxa, des cônes ou de l’armoise en poudre.
L’Armoise est utilisée en usage externe et interne, en préventif comme en curatif.

2) Les ventouses : En chinois cette technique s’appelle « Ba Guan Liao Fa ». Le concept est une stimulation mécanique exécutée avec une ou plusieurs ventouses (il existe des ventouses de différentes tailles). Le but est de faire sortir les toxines du corps, d’expulser le pus, de diminuer les gonflements, d’éliminer l’humidité (on en utilise désormais pour la cellulite) mais aussi d’arrêter certaines douleurs en massant (technique de la ventouse baladeuse se fait avec de l’huile de massage).

3) L’acupuncture : Plus connue en France et en occident, l’acupuncture à pour principe de donner une information au corps plus en profondeur grâce à des aiguilles introduites sur des points situés eux mêmes sur des méridiens. Ces aiguilles sont de tailles et de forme différentes en fonction du résultat attendu.

person holding woman nose



4) Le Tuina : C’est un massage thérapeutique, une trentaine de techniques (en chinois se dit « Fa ») de massages existent avec des mouvements oscillants, de percussions, de rotation… Ces massages ont pour finalité de faire circuler le Qi et d’ôter la douleur

men's black hair
AN fA mouvement de pression

5) Le Qi Gong : En langue chinoise le mot « QI » veut dire énergie et le mot « Gong » veut dire travail/labeur ; le Qi Gong est donc le travail de l’énergie. Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, la libre circulation du Qi dans le corps est primordiale pour une bonne santé aussi la pratique quotidienne du Qi Gong fait partie du système curatif mais également préventif de santé en Médecine Traditionnelle Chinoise.

man in white robe sitting on wooden dock


Afin d’illustrer mes propos, je vous propose une métaphore : Imaginons une rivière et surtout imaginons le Qi comme étant l’eau fraiche et scintillante qui coule dans cette rivière. Soudain une grosse pierre est jetée au milieu de la rivière et le cours de l’eau est perturbé, dévié, puis viennent s’agglutiner autour de cette grosse pierre, des feuilles, des petits cailloux, des grains de sables et tout autre particule créant des stagnations et des solidifications autour de la grosse pierre bref la libre circulation n’existe plus…Voici une obstruction voir une stagnation de Qi, facile à comprendre non ;-)!

mountain range with lake


Nota bene : En MTC la seule solidification dans le corps est le fœtus, toute autre forme de solidification est pathologique.


6) La pharmacopée : Formules savantes de plantes, de carapaces d’animaux et autres poudres transformées chimiquement, la pharmacopée suit le patient au long court, elle est à prendre quotidiennement pendant les traitements. Le diagnostic doit être extrêmement fin et affûté, car tout comme une erreur de médicament en médecine occidentale, cela peut produire l’inverse de l’effet escompté.

turtle on plants
carapace des tortues étaient utilisées en pharmacopée

7) La diététique : Elle est principalement utilisée en prévention. L’homme aux rythmes de la nature et des saisons ( les 5 éléments). La médecine traditionnelle chinoise prônera des légumes à racine l’hiver (ça tombe bien se sont ceux qui poussent en cette saison 😉 tels potimarrons et choux et des fruits et légumes juteux au printemps et en été pour nous rafraichir et ça tombe encore très bien ;-))

pumpkins in basket
l’enracinement… l’hiver

8) La méditation / la respiration : Connues en France et Occident sous de nombreuses formes ( cf https://www.pgiraud.net/ )les méditations en Médecine Traditionnelle Chinoise, peuvent tenir compte des saisons, des organes, des couleurs et de toutes les facettes des 5 éléments. Aussi, l’hiver par exemple nous pratiquerons Na Qi, c’est à dire une respiration jusque dans les 2 reins sans oublier de les teinter d’un bleu magnifique tel un ciel étoilé et lumineux la nuit 🙂

dwarf statue in garden
méditer, respirer


Logo « Danse des harmonies » – H. Delporte avec l’autorisation de l’artiste. Droits de reproduction : la Société des Auteurs des Arts Visuels et de l’Image Fixe

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager ;-)